Rechercher

Reine des prés





Nom scientifique Filipendula ulmaria (L.) Maxim Noms vernaculaires Reine des prés, belle des prés, barbe de chèvre, barbe de bouc, pied de bouc, vignette. Famille Rosaceae Classification

Classification classique

classification phylogénétique

Règne Plantae Sous-règne Tracheobionta Division Magnoliophyta Classe Magnoliopsida Sous-classe Rosidae Ordre Rosales Famille Rosaceae Genre Filipendula Nom binomial Filipendula ulmaria (L.) Maxim

Ordre Rosales Descriptif Plante vivace de prairie humides. Plantes pouvant se dresser jusqu'à 1 m. Les tiges sont dures et dressées. Les tiges des sommités fleuries sont anguleuse. Les feuilles sont composées à marge dentelée, très grandes, de couleur argent et duveteuse face inférieure et vert vif face supérieure. Les fleurs sont blanche regroupées en grappe. Elles sont très odorantes. Le fruit est un akène, regroupé par 12. Répartition et habitat Lieux humides, dans presque toute la France; rare dans la région méditerranéenne. Europe, surtout centrale et septentrionale, Asie occidentale et boréale. On peut la retrouver assez haut en altitude. Consommation Surtout médicinale, mais peut être utilisée en petite quantité pour parfumer des préparations culinaires. Utilisation pharmaceutique Parties utilisées: les sommités fleuries et les feuilles. Dès l'époque de la Renaissance, le Flamand Déodens dans son étude "Pratique médicinale des simples" cite la reine des prés, comme remède efficace contre la dysenterie. Elle est bonne contre l'inflammation de l'estomac, l'insomnie... En 1858, le médecin chimiste Raffaele Piria découvre l'acide salicylique. En 1899, découverte de l'acide acétylsalicylique -médicament connu sous le nom d'"aspirine"- Par le chimiste Strasbourgeois Charles Frédéric Gerhardt En 1935, Le docteur en pharmacie G. Benoist définie ces propriétés contres : - la grippe, les refroidissements, rhumatismes articulaires, gouttes. Elle est diurétique donc la reine des prés peut être utilisée dans le soin des troubles des reins et de la vessie, de la cystite, des œdèmes et de la cellulite. Elle est astringente et est donc conseillée dans les cas de diarrhée. Ces actions sont dues à, l'aldéhyde salicylique huile essentielle), aux glucosides phénoliques (salicylates), aux hétérosides et aux tanins. Remarque : les tanins+ les salicylates ont une action protectrice de la muqueuse stomacale et intestinale à l'inverse de l'aspirine ulcéreuse gastrique. Confusion possible ?? Peut être avec les autres Filipendula Bien que les feuilles soient bien distinguables.

Dans tous les cas, il est nécessaire de bien reconnaître les plantes avant de les récolter. Aidez-vous, si besoin, d’un ouvrage spécialisé permettant une identification précise.

Sources et informations complémentaires Telabotanica wikipedia- filipendula ulmaria Plantes médicinales de l'herboristerie traditionnelle, école IMDERPLAM de Claudine LUU, 2003 Secrets d'une herboriste, Marie ANtoinette MULOT, édition du Dauphin, 1984

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout