Rechercher

Quelques récoltes au printemps


Dès avril jusqu'en juin on peut manger les jeunes bourgeons de sapin qui sont excellent à croquer tel quel (et là pas de peur à avoir sur les éventuelles contaminations animales parce que ceux ci sont généralement en hauteur )

on peut aussi les mettre dans la salade.


pour l'identification à coup sûr : froisser un bourgeon dans les doigts, s'il sent le sapin c'est bon, sinon, ça peut être de l'if et c'est toxique (les feuilles de l'if sont plus molles, ne piquent pas et ne sentent rien )



Ça y est, les jeunes feuilles de tilleul pointent de nouveau leur nez !! quel plaisir de les croquer lors des ballades, profitez-en, ça ne dure pas longtemps.


Les jeunes feuilles des tilleuls originaires d'Europe sont comestibles crues. Elles sont légèrement mucilagineuses et ont un goût agréable. Elle accompagnent aisément une salade. Ses feuilles contiennent des sucres intervertis, facilement assimilables, même par les diabétiques.


Elles commencent à apparaître, les belles fleurs en ombelle de sureau!

dans le sud elles sont déjà bien ouvertes et en île de France, ça commence;

à récolter pour les sirops, gelée et à sécher (c'est un peu difficile car il fait rarement bien chaud à cette époque) pour parfumer des tisanes composées.


On peut aussi en parfumer le lait pour en faire des crèmes ou faire des beignets sur le modèle des beignets de fleurs d’acacia!


Dans le passé les fleurs du Sureau étaient trempées dans la pâte à beignet directement sur l'arbuste. On allumait de grands feux autour pour les faire cuire. Ça se faisait surtout lors de fêtes traditionnelles pour le régal de tous les enfants du village.


On peut aussi en faire du vin et du champagne.


Pour attiser la curiosité des convives, décorer un plat, les pousses de fougères aigle PTERIDIUM AQUILINUM sont comestibles lorsqu'elles sont très jeunes, après elles deviennent rapidement toxiques.

De plus, comme elles peuvent contenir déjà un peu d'acide cyanhydrique, il vaut mieux les faire cuire dans beaucoup d'eau.

Toutes ces précautions prises, ça fait de très bonnes "asperges" sauvages.


il faut les récolter quand elles sont encore en "crosse", et qu'elles ne mesurent pas plus de 10 cm de haut environ.


Les pâquerettes (bellis perenis) elles apparaissent très tôt dans la saison, mais on peut en manger tout au long de l'année. On peut mettre les jeunes feuilles pour agrémenter la salade et les jeunes fleurs pour décorer!

Il faut préférer les jeunes fleurs car en vieillissant elles deviennent parfois un peu amères...


La Glycine de Chine particulièrement et fortement parfumée, ne passe pas inaperçue.

On récolte ses boutons avant sa floraison et ses pétales après floraison, exclusivement;

Le reste est toxique, de même que les gousses après floraison.


Les fleurs sont parfumées et très sucrées.

La glycine de Chine s'enroule de droite à gauche.


L'ail des ours est une plante des sous-bois frais et ombragés, ses feuilles sont vertes et lancéolées, il peut attendre de 20 à 50 cm de hauteur. Il pousse en colonies. La fleur est un bouquet de petites fleurs blanches à 6 pétales en étoile. Lorsqu'on coupe une feuille ou qu'on la froisse, elle dégage une odeur d'ail caractéristique.

Attention en l'absence de fleurs on peut la confondre avec le Muguet de mai ou la Colchique d'automne, toutes deux très toxiques... L'odeur d'ail est un bon moyen de ne pas se tromper.

On le consomme cru en salade, en pesto, en tartinade, en condiment. On peut conserver les boutons floraux au vinaigre, rajouter les fleurs à une salade...


On va pouvoir en profiter pour faire le plein de vitamines et de minéraux! Le pissenlit est une plante facilement identifiable. Tous le monde (ou à peu près) est capable de la reconnaître. Mais peu de gens en consomment, parce que ce n'est pas dans les habitudes, ou parce qu'on la trouve trop amère.


En outre, il permet d'éliminer toutes les toxines qu'on a accumulées pendant l'hiver Alors profitons de ses nouvelles feuilles pour faire des salades!

Quand les pieds de pissenlits sont trop avancés et que les feuilles sont devenues amères, on peut consommer les boutons ! Soit en en mettant dans les salades, soit en les joignant à une omelette.

Quand les pieds de pissenlits sont trop avancés et que les feuilles sont devenues amères, on peut consommer les boutons ! Soit en en mettant dans les salades, soit en les joignant à une omelette.

Pour les plus courageux, on peut faire un délicieux miel de pissenlit avec les fleurs (qu'on appelle une Cramaillotte)

Personnellement, ce que je préfère, c'est manger les pissenlits par la racine, de mon vivant !!!


On peut les faire au vinaigre comme des cornichons. C'est un peu de boulot, mais le résultat est une récompense suffisante, je fais aussi les boutons de cette façon!


L'équipe d' Echappées Sauvages


35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout