top of page
Rechercher

Promenons nous dans les bois, pour y trouver le: Conopode dénudé


Nom scientifique: Conopodium majus = (denudatum) (Gouan) Loret & Barrandon


Noms vernaculaires: Janotte, jarnotte, génotte, gernotte, jeanette, jeanotte, conopode dénudé, ou grand conopode, châtaigne de terre, mugette dans les Pyrénées, abernotte en Vendée, kraoñ–douar, keler ou kolor en Bretagne, Kokolodig en Pays Bigouden, Castañuelas (« la castagnette ») en Espagne.


Famille: Apiaceae


Description:


Le conopode dénudé, est une espèce de la famille des Apiaceae (Ombellifère). À sa floraison entre mai et juillet (petites fleurs blanches), elle perd ses feuilles (ce qui lui vaut son nom vernaculaire). Sa racine est renflée, et fait penser à un bulbe, ou une noisette. Ses feuilles sont très fines et découpées.



Habitat et répartition:


Prés et bois des terrains siliceux, dans l'Ouest, le Centre et le Midi, Corse, le var, dans les Pyrénées. Europe occidentale, Italie, Espagne et Portugal, Grande-Bretagne, Norvège.



Usages alimentaires:


On peut consommer la racine renflée en bulbe, crue comme cuite. Elle possède une agréable saveur de noisette.

Cependant, il ne faut pas trop en récolter, et surtout, ne cueillir que lorsque la plante est très abondante, car la récolte de la racine entraîne forcément la mort de la plante.



Autres usages:


Mangé cru, on lui prête des vertus apaisant les aigreurs d’estomac.



Confusions:


Attention à ne pas la confondre avec la cigüe tachetée (Conium Maculatum) ou avec la petite cigüe (aethusa cynapium) qui sont très toxiques !


Il est nécessaire de bien reconnaître les plantes avant de les récolter. Il ne faudra jamais consommer une ombellifère que l'on n'a pas formellement identifié, car les conséquences pourraient être tragiques.



Sources:


  • tela-botanica

  • Wikipédia

  • Livre Le Régal végétal / François Couplan. - Editions Sang de la Terre, 2010.




L'équipe d’Echappées Sauvages

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page